|
|

Quel est votre statut professionnel principal ?

Parmi les descriptions suivantes, laquelle décrit le mieux votre ou vos fonctions ?

Parmi les personnes interrogées, 1 sur 14 occupe un rôle de direction, ce qui paraît beaucoup. Parmi ceux-ci, quasiment tous sont dirigeants d'une petite entreprise.

Parmi les propositions suivantes, laquelle correspond au niveau de votre poste actuel ?

Combien de personnes travaillent pour votre société / organisation ?

Quel type de développement effectue votre entreprise ?

Logiquement, les personnes qui travaillent dans des entreprises de services informatiques développent essentiellement des produits logiciels (développement de produits), tandis que celles qui travaillent dans d'autres types d'entreprise travaillent généralement sur le développement interne.

Quelle est la taille de votre équipe de projet ?

Quel framework de développement Agile utilisez-vous dans votre équipe ? 

Deux tiers des développeurs pratiquent la programmation par paire.

Comment votre équipe est-elle répartie ?

Depuis combien de temps travaillez-vous dans l'informatique ?

Les personnes les plus expérimentées consacrent un peu moins de temps par semaine à l'apprentissage de nouveautés, qu'il s'agisse d'outils, de technologies ou de langages de programmation.

Quelle est votre classe d'âge ?

Méthodologie

Ce rapport est public. Son contenu peut être utilisé librement à condition d'en citer la source.

Plus de 19 000 personnes ont répondu au Questionnaire sur l'Ecosystème des Développeurs 2019, mais le rapport final a retenu les réponses de 6 993 des répondants.

Nous avons utilisé Twitter Ads, Facebook Ads, Google Adwords et les canaux de communication de JetBrains pour inviter les participants potentiels. Au cours de la phase de ciblage, nous avons défini deux grandes vagues. Au cours de la première, nous avons ciblé des pays. Pendant la seconde, nous avons ciblé des langages de programmation plus rares, afin de réduire la variance dans les sections de langages de programmation correspondantes. Plus précisément, nous avons ciblé : Ruby, Scala, Rust, Swift, Objective-C. Nous avons également demandé aux participants de faire passer le questionnaire à leurs pairs. Afin d'atténuer les risques d'orientation, les compte-rendus incluent uniquement les réponses provenant de Twitter Ads, Facebook Ads, Google Adwords et des personnes recommandées par les participants. Nous avons pris en compte toutes les sources séparément pour pondérer les résultats.

Afin de raccourcir le questionnaire et de mieux cibler les réponses, certaines sections ont été présentées dans un ordre différent à différentes personnes de manière aléatoire. Il y avait ainsi sept sections aléatoires, dont trois visibles de chaque répondant. Les sections aléatoires comprenaient :

  • DevOps
  • Outils de communication d'entreprise
  • Enseignement
  • Outils de développement multiplateforme
  • Conférences, rencontres, réseaux sociaux
  • Questions diverses (analyse statique, heures de codage, relation avec le code Open Source).
  • Intégration continue et outils de suivi des tickets

Nous avons collecté des échantillons suffisamment larges en provenance d'Allemagne, d'Argentine, du Brésil, du Canada, de la Chine, de Corée du Sud, d'Espagne, des États-Unis, de France, de l'Inde, du Japon, du Mexique, de Pologne, du Royaume-Uni, de Russie, de Turquie et d'Ukraine, pour permettre de considérer notre sélection comme représentative de l'écosystème actuel de développeurs. Environ 70 % de l'ensemble des développeurs travaillent dans ces pays.

Afin de ne pas défavoriser les non-anglophones, ce questionnaire a été traduit en 8 langues : français, allemand, chinois, coréen, espagnol, japonais, portugais et turc.

Le processus de pondération s'est déroulé en trois étapes, afin d'obtenir une population aussi représentative que possible. Lors de la première étape, nous avons utilisé les réponses collectées pendant le ciblage des pays et nos estimations du nombre de développeurs professionnels dans chacun de ces pays. Nous avons appliqué un quota minimal de 17 % d'étudiants et de chômeurs par souci de cohérence avec la méthodologie de l'année précédente, car il s'agit de la seule estimation à laquelle nous avons accès. Au cours de la seconde étape, nous avons ajouté les réponses collectées pendant le ciblage par langage de programmation. Nous avons tenu compte du pays, des langages de programmation utilisés régulièrement et du statut professionnels en tant que variables auxiliaires pour pondérer le jeu de données par rapport aux données collectées lors de la première étape de pondération. Au cours de la troisième étape, nous avons ajouté les données provenant des références des personnes interrogées et utilisé les mêmes variables auxiliaires que lors de la deuxième étape.

Malgré toutes ces mesures, des partis pris sont possibles car les utilisateurs des produits JetBrains sont généralement plus enclins à participer à ce type de questionnaire.